Ligne TGV Paris - Bordeaux et Sud Ouest (et au-delà)

Abonnez-vous au blog de votre ligne et restez informé au quotidien des travaux, modifications d'horaires, animations et évènements sur votre trajet et dans vos gares.

Donnez votre avis

Steph Jebela
Steph Jebela

Steph Jebela

Niveau
0
Score
0

Bonsoir Jessica merci pour votre réponse. Cependant vous conviendrez que pour la 3ème fois cette semaine l’arrêt Angoulême est supprimé. Or les conditions météo ne sont en rien extraordinaires et à ce rythme peu de tgv 8400 vont s’arrêter cet hiver. Et il est surprenant de constater que sur d’autres raccordements, des tgv circulant à la même heure environ. Et quand on a vendu l’intérêt de la lgv au département, jamais il n’a été question de la suppression éventuelle de l’arrêt. Et par conséquence du TGV direct du matin. Le givre a bon dos. Tout ceci est scandaleux. Et la sncf se moque une fois encore des territoires.

Hervé
Hervé

Hervé

Niveau
0
Score
0

Bonjour,

Je vous remercie de m’avoir répondu, cependant je vous ferais remarquer que le train que la SNCF nous propose en remplacement du 8400 est le 8402 ,qui lui roule, et qui passe exactement à Angoulème 5mn après le 8400 (6h24 pour le 8400 et 6h29 pour le 8402). Je ne pense pas qu’en 5mn la situation ai pu changer au point de rendre la voie praticable et sans risque….
….a moins que le 8402 qui fait le tortillard soit un « navire que l’on peut sacrifier » sans trop de risque.
Il est quand même remarquable de voir que le seul train qui réponde au promesse de la SNCF (1h40 entre angoulème et paris) soit le seul à être supprimé à 5mn près…
Je ne pense pas non plus que la SNCF découvre maintenant la qualité de son réseau électrique et je crois que les élus de la Charente, de la Dordogne et de la Gironde seront content d’apprendre qu’il se sont encore fait avoir.
Le passage du train racloir n’est pas une nouvelle. Il est d’ailleurs passé mardi matin vers 6h15 avant l’heure d’arrivé prévu du 6h24 et du 6h29, mais maintenant que la seule et unique voie entre Bordeaux et Paris ne passe plus par obligatoirement par Angoulème, il est aisée de comprendre à travers cette opération comment la SNCF considère cette « voie secondaire ».
L’hiver n’est pas encore commencé que l’on entrevoie déjà que le seul train utile au travail et aux affaires (8h10 à paris est un horaire qui existait au début des années 2000 et que l’on a perdu au fil de la construction de la LGV) sera aussi rare cet hiver que la neige au milieu du sahara.
Vivement le printemps…a moins que le trop de chaleur lui donne aussi des boutons lorsqu’il s’approche d’Angoulême…va savoir …c’est un train si sensible.
Demain je reprend le train pour Paris. La SNCF vient de me faire savoir qu’il fallait que je change de train car le 8400 ne passera pas à Angoulème. Je n’ai pas le choix…je l’ai fait et je vais rentre chez moi sous le blizzard charentais en regrettant de ne pas habiter une région plus tempérée.

Brr…

Hervé
Hervé

Hervé

Niveau
0
Score
0

Et bizarrement c'est le 6h24 qui est sacrifié ???

aurore
aurore

aurore

Niveau
0
Score
0

Bonjour,

Les horaires affichés sont toujours ceux de cet été et automne .
Serait t'il possible de mettre à jour puisque sauf erreur de ma part les horaires ont été modifiés le 10 décembre 2017. Je voudrais avoir le pdf horaires, pour une semaine type : Ile-de-France / Paris <> Angoulême / Bordeaux.
Merci

Les horaires affichés en haut de cette page ? C'était les prévisionnels de la nouvelle LGV six mois avant sa mise en service. Je ne crois pas qu'il y ait de nouveaux PDF de ce genre. Il y a les fiches horaires en gare et les plateformes en ligne (site web, applis).

Claudine Dedister
Claudine Dedister

Claudine Dedister

Niveau
0
Score
0

Bonjour,

Depuis des années, je me demande pourquoi les TGV Bruxelles-Bordeaux et retour ont été supprimés...
(Plus tôt encore, il y avait aussi les trains auto couchettes... également supprimés. La publicité disait:"le train, c'est déjà les vacances!")
Maintenant, nous sommes obligés de prendre la voiture. En effet, vu que nous n'avons plus 20 ans, les changements à Paris sont devenus très fatigants, avec tous ces escaliers, les bagages (nous partons souvent pour un mois ou plus, sans compter les petits-enfants qui nous accompagnent de temps en temps...)
Les autres possibilités avec les TGV se sont aussi restreintes (Lille, Charles de Gaulle, Marne la vallée,...) Mais même ces changements sont devenus fatigants pour nous. Les amis qui viennent nous rendre visite ou les Belges qui ont une résidence dans le sud-ouest nous disent la même chose. Comme nous, ils ont essayé plusieurs fois, puis ils ont repris la voiture ou sont venus en avion.

Vous annoncez des TGV directs à partir de Bruxelles, mais pourquoi plus Bordeaux? Ne me dites pas que ce n'était pas rentable: ces trains étaient toujours pleins! Je me demande même s'ils ne venaient pas d'Amsterdam!
Alors, pourquoi?
Pouvons-nous espérer les revoir un jour?

Je vous remercie pour votre réponse.
Cordialement,
Cl, Dedister

En effet, c'est comme Bordeaux-Lyon, on se demande pourquoi il n'y a plus de TGV directs. Peut-être pas suffisamment de rames disponibles et compatibles ?

En revanche, j'ai du mal à concevoir que ce soit moins fatiguant à faire en voiture, avec une durée si longue et les dangers de la route.

Changer de TGV à Marne-la-Vallée ou à Charles-de-Gaulle n'est vraiment pas compliqué : peu de quais différents, des ascenseurs et des escaliers mécaniques,,,

Ou même à Lille (à condition de ne pas avoir à changer de gare bien sûr).

Claudine Dedister
Claudine Dedister

Claudine Dedister

Niveau
0
Score
0

Bonsoir,

Quand nous faisons le trajet en voiture, nous faisons une étape à mi-chemin...

Nous n'avons pas toujours le choix des TGV. Mais ce qui nous fatigue surtout, c'est le port des bagages (et avec parfois l'accompagnement des petits-enfants), plus le stress des retards et correspondances.
En octobre/novembre, nous avions opté pour le train, mais pour avril, ce sera l'avion: nous venons de le réserver, après bien des tergiversations (je n'aime pas prendre l'avion!)
Même à l'agence de voyages, et sans que j'en aie parlé, la dame nous a dit que c'était dommage que le direct Bruxelles/Bordeaux n'existe plus. Elle ne vend quasiment plus de billets de train vers le Futuroscope non plus: les gens reprennent leur voiture quand ils réalisent les difficultés.

Voilà pour cette fois. Nous espérons quand même pouvoir un jour reprendre le TGV avec lequel nous aimions tant voyager!

Yann Dupuy
Yann Dupuy

Yann Dupuy

Niveau
0
Score
0

Bonsoir,
La SNCF veux fonctionner sur le principe des hubs qui centralisent tout...
Hélas, la SNCF prend en exemple, l'aviation mais omet bon nombre de points qui ne l'avantage pas... Lors de correspondance, pour simple exemple, ce n'est pas le passager qui gère ses bagages dans les aéroports ;-)... Ces aéroports sont également chauffés en cas de retard ou d'annulation, ces plutôt confortable. Ce qui n'est pas le cas des gares froides et pleines de courant d'air où les assises sont plus que rares et l'ambiance digne d'un frigo (Montparnasse, Massy TGV...).
Le prix ne cesse de monter en flèche avec pour seul argument la "formidable" réduction de temps en Bordeaux et Paris... Mais pour toutes les gares intermédiaires, cette réduction de temps est plus que ridicule (surtout au regard du temps mis par les TGV, il y a 15 ans, 2h15 pour un Angoulême/Paris)....
Et oui la différence se trouve aussi dans ces discrets points...
De plus, à force d'éroder la patience et la confiance des usagers/passagers/clients (qui sont pour les plus réguliers des professionnels utilisant une prestation dans le cadre de leurs activités), ces derniers vont soit retourner à leur bonne voiture, soit modifier leur fonctionnement... Ce qui justifiera la suppression de certain TGV... Ou comment créer une situation que l'on souhaite...
Les annulations des derniers temps, certaines fois aux derniers moments (Moins d'une heure avant l'arrivée prévue en gare d'Angoulême), juste pour des questions de régulations de traffic (éviter les retards des passagers de Bordeaux...) et non pas pour des questions d'impossibilités de faire la prestation montrent l'irrespect total de la direction de la SNCF pour ses clients. Les trains les moins rentables subissent la dictature des visions étriquées et court-termistes...
Tout ne se résume pas à Paris, Bordeaux, Lyon, Lille et Marseille... Et non Messieurs, Dames, de la SNCF, je ne prendrais pas un bus d'Angoulême pour aller à Bordeaux afin de pouvoir me rendre à Paris (projet qui doit bien trotter dans le coin de têtes de quelques uns...).
Et sans parler des retards quasi constants... Ah mince, il va faire froid, je vais devoir m'attendre à de diverses annulations ou à des retards monstres....:-(((

RIDICULE

Yann Dupuy, vous noircissez tout de même un peu le tableau car, certes il y a eu une hausse des prix qui a accompagné la nouvelle LGV (le gain de temps sur Angoulême-Paris n'est tout de même pas symbolique) mais votre gare est désormais desservie par des TGV Ouigo à des prix défiant toute concurrence (notamment en pleine semaine).
Je n'ai pas cette chance à Libourne, même si, étant plus près de Bordeaux, le détour vaut la peine et, souvent, ne donne pas au final un temps total plus long. Je vais d'ailleurs étudier la possibilité en TER jusqu'à Angoulême puis Ouigo.

Yann Dupuy
Yann Dupuy

Yann Dupuy

Niveau
0
Score
0

Mr Julliot, Bonjour,

je ne pense pas noircir le tableau. Les malheurs de la gare de Libourne ne doivent pas atténuer les évolutions négatives que nous subissons à la gare d'Angoulême, sauf votre respect...
En quoi prendre un TER pour bénéficier d'un prix réduit à des horaires improbables pour une clientèle pro serait une évolution positive. Et un gain de temps...
Une voyageur pro veux pouvoir prendre des billets au dernier moment à des prix connus et honorables et pouvoir modifier et surtout annuler son billet au dernier moment ce qui n'est pas le cas de l'offre OUIGO. Et de moins en moins l'offre SNCF...!

J'ai vu des OUIGO plus chers que desTGV normaux...

De plus la majorité des TGV OUIGO s'arrête à Massy, ce qui rajoute 45 minutes de RER plus le surcoût.... Certains OUIGO s'arrêtent et partent de Montaparnasse, certes, mais à des horaires qui correspondent plus à une clientèle de loisirs....

Je paye plus cher mes billets TGV pour de la souplesse... Mais si à moyen terme je suis obligé de m'arrêter à St Pierre des Corps ou à Bordeaux pour Aller sur Angoulême via un Bus ou un TER je ne vois nulle part mon intérêt ni un gain de temps sur la globalité du voyage...

Pour info, la SNCF propose de plus en plus des allers Paris/Angoulême via Bordeaux... Où est le gain de temps pour le passager et le confort...?

Je persiste et je signe, le gain de temps pour Angoulême vers Paris, est négligeable en rapport aux coûts supplémentaires et aux nouveaux désagrément liées à la réglementation de circulation sur la nouvelle ligne à grande vitesse (TGV annulés au derniers moments, nombreux retards, moins de TGV directs, au moindre flocons ou gel, la machine s'enraye car aucune marge de manoeuvre...).

NAVRANT... Les collectivités locales et la Région Aquitaine, devraient sérieusement prendre à bras le corps ce dossier car cela ne peux que se dégrader... Tout une économie des diverses localités en dépend...!

Cordialement

Mr Dupuy

PS: je dépense 5000 euros de train/an, la clientèle loisir, versatile et ses billets à 15 euros n'est probablement pas la plus rentable et la plus fiable économiquement... Mais tout est question de vue sur le long terme..

Steph Jebela
Steph Jebela

Steph Jebela

Niveau
0
Score
0

bonjour
je partage totalement l'avis de M. Dupuy ; M. Julliot, on croirait presque vous travaillez pour la SNCF ? La SNCF a vendu à l'époque la LGV auprès des élus et des habitants des départements entre Tours et Bordeaux, sur le gain de temps de trajet entre province et Paris et entre Poitiers/Angoulême et Bordeaux. En outre, la SNCF affirmait que la LGV allait drainer les limougeauds sur Bordeaux via Angoulême. Et aujourd'hui, on constate que tout cela était des mensonge, alors qu'on parle même de fermer des lignes TER. Alors, de cesse, il faut voir les choses en face : tout le territoire ne peut pas, ne doit pas se vider, entre Paris et Bordeaux ; et au final, même la SNCF sera gagnante si elle maintient voire crée des TGV suffisamment nombreux et aux horaires adaptés entre Angoulême et Paris, et Angoulême et Bordeaux.
cordialement

Hervé
Hervé

Hervé

Niveau
0
Score
0

Bonjour,
Ce qui est certain c'est qu'avec Monsieur JULLIOT il n'y a plus besoin de "Jessicadel'équipesncftgvatlantique".
Trêve de plaisanterie, je suis complètement d'accord avec Steph et Yann.
Je suis venu vivre à côté d'Angoulême il y a presque 20ans maintenant pour quitter Paris mais pas mes clients. J'y suis venu car la liaison TGV me permettait, en plus de l'allers et du retours, d'assurer 2 voir 3 rendez vous dans la journée.
20 ans plus tard...aucune progression. Le 6h24 nous permet de revenir 20 ans en arrière c'est dire si la situation n'a cessé de ce dégrader entre 2000 et aujourd'hui. On ne fait que retrouver une situation ancienne sans progrès et même en perdant quasiment tous les horaires intermédiaires qui nous permettais de prévoir des rendez-vous à 10h00 sans être obligé de prendre le premier train.
Ça fait 20ans que je fait au moins un aller et retour par semaine et à 90% dans la même journée. Ça fait 20 ans que je dépense environ 7 000,00€ par an pour utiliser le TGV comme comme un métro ou un RER. Grace au TGV, Jusqu'a présent, je suis à 3 heures de mes clients tout en habitant à 600km. Si l'évolution de l'offre TGV fait que ce n'est plus possible, il est certain que je quitterais Angoulème et la région sud-ouest.

aurore
aurore

aurore

Niveau
0
Score
0

Bonjour Monsieur JULIOT,

Les fiches horaires ne sont pas disponible par internet et sur les applications il faut regarder jour par jour. Et au guichet, ils n'ont pas les fiches de disponible. Le 3939 ne peut pas m'aider.
C'est incroyable. Ma demande est pourtant simple d'avoir les fiches horaires appliqués depuis le 10 décembre 2017 pour une semaine type Ile-de-France / Paris <> Angoulême / Bordeaux.

Laurent ma67
Laurent ma67

Laurent ma67

Niveau
0
Score
0

Comme des dizaines de milliers de personnes en France je travaille à plus de 300 km de mon domicile. Je rentre chez moi le week-end et souvent en semaine. Hier je devais me rendre de Bordeaux à Poitiers et être à Poitiers à 20h. La seule possibilité était de prendre le train de 15h08 à Bordeaux, c'est à dire de quitter mon travail à 14h à Bordeaux pour être à 20h à Poitiers (le Ouigo de 17h08 est inaccessible avec des bagages). Autre exemple : quand je sors du travail à 18h en semaine à Bordeaux, le temps d'aller à la gare il n'y a plus de train pour Poitiers, sauf la solution délirante et hors de prix et interminable en temps de trajet de passer par Tours. Le contrat avec Vinci en 2011 avec le prix des péages ont peut-être rendu les liaisons intermédiaires non rentables, c'est ce que ne cesse de nous expliquer Jessica. Je suis un cas isolé (comme des milliers de cas isolés...), c'est aussi ce que ne cesse d'expliquer Jessica. Mais les régions et les collectivités locales ont payé. Le Poitou-Charente a été coupé en deux par une nouvelle tranchée. La présidence de région était opposée à cela, pour des raisons qui sont évidentes aujourd'hui. Des habitants ont été expropriés. Il est malhonnête de ne proposer que des trains entre Bordeaux et Paris qui ne s'arrêtent pas. L'équité exigerait des quotas importants de trains qui s'arrêtent au moins une fois aux gares intermédiaires. Une remarque d'ordre général : pourquoi des péages pour emprunter des voies ferrées si on veut promouvoir les transports en commun, alors que les routes sont gratuites ? Un point commun je crois aux participants à ce blog est qu'ils aiment le train et en veulent davantage. Et ils ne veulent pas se résigner à abandonner le train et reprendre leur voiture à cause de la LGV. Mais si rien ne change c'est évidemment ce qui se produit, lorsqu'il n'y a plus de train.

Laurent ma67
Laurent ma67

Laurent ma67

Niveau
0
Score
0

Comme des dizaines de milliers de personnes en France je travaille à plus de 300 km de mon domicile. Je rentre chez moi le week-end et souvent en semaine. Hier je devais me rendre de Bordeaux à Poitiers et être à Poitiers à 20h. La seule possibilité était de prendre le train de 15h08 à Bordeaux, c'est à dire de quitter mon travail à 14h à Bordeaux pour être à 20h à Poitiers (le Ouigo de 17h08 est inaccessible avec des bagages). Autre exemple : quand je sors du travail à 18h en semaine à Bordeaux, le temps d'aller à la gare il n'y a plus de train pour Poitiers, sauf la solution délirante et hors de prix et interminable en temps de trajet de passer par Tours. Le contrat avec Vinci en 2011 avec le prix des péages ont peut-être rendu les liaisons intermédiaires non rentables, c'est ce que ne cesse de nous expliquer Jessica. Je suis un cas isolé (comme des milliers de cas isolés...), c'est aussi ce que ne cesse d'expliquer Jessica. Mais les régions et les collectivités locales ont payé. Le Poitou-Charente a été coupé en deux par une nouvelle tranchée. La présidence de région était opposée à cela, pour des raisons qui sont évidentes aujourd'hui. Des habitants ont été expropriés. Il est malhonnête de ne proposer que des trains entre Bordeaux et Paris qui ne s'arrêtent pas. L'équité exigerait des quotas importants de trains qui s'arrêtent au moins une fois aux gares intermédiaires. Une remarque d'ordre général : pourquoi des péages pour emprunter des voies ferrées si on veut promouvoir les transports en commun, alors que les routes sont gratuites ? Un point commun je crois aux participants à ce blog est qu'ils aiment le train et en veulent davantage. Et ils ne veulent pas se résigner à abandonner le train et reprendre leur voiture à cause de la LGV. Mais si rien ne change c'est évidemment ce qui se produit, lorsqu'il n'y a plus de train.

Laurent ma67
Laurent ma67

Laurent ma67

Niveau
0
Score
0

Pas de TGV 8431 le lundi 7 mai au matin. Pourquoi ? Alors que tous les directs Paris Bordeaux sont maintenus. Pourrons-nous avoir des réponses à nos questions ? Le train est un besoin impérieux, pas un luxe.

Hervé
Hervé

Hervé

Niveau
0
Score
0

Ça se confirme qu'ANGOULEME est le trou du cul du monde.
Soit disant que samedi 28/04 il roulait 1 ou 2 TGV sur 3.
Mais pour Angoulème combien de TGV ? 1/8 ou 1/9 dans le sens Angoulème Paris....et dimanche 29 c'est pire. Rien de rien en train direct et 1 seul avec une correspondance.
Visiblement le train ne sert à rien à Angoulème et ça n'émeut personne.
Je serait cheminot je me méfierais des conséquence de ce que démontre cette connerie de grève.
Ça pourrait donner à certain l'idée de supprimer des gares...

Yann Dupuy
Yann Dupuy

Yann Dupuy

Niveau
0
Score
0

Bonjour,

Une réaction de la sncf, à toutes nos inquiétudes, irritations, désagréments... SNCF si prompte habituellement à faire des réponses souvent à côté de la plaque, voir types et formatés...

Mr Dupuy

Envoyé de mon iPhone

Vous utilisez un navigateur dépassé

Pour une meilleure expérience du web, prenez le temps de mettre votre navigateur à jour ou de télécharger un navigateur plus moderne.

Voir le haut de la page